mercredi 16 mars 2011

9.0 Richter?

Pour ma part j'avais posé la question vers l'innocence d'une construction payenne et ignare le jour où DirectMatin publie un article sur ce manga, et le lendemain il y a un tremblement de terre en Japon.

http://o-x.fr/keb6 http://o-x.fr/iqw3

7 commentaires:

Hans-Georg Lundahl a dit…

Un bon évêque a écrit ceci pour ajourd'hui:

COMMENTAIRE ELEISON CXCII (19 mars, 2011) ; POURQUOI LA SOUFFRANCE ?

Ce dernier déplacement dramatique des plaques tectoniques à l'est du Japon qui a causé à l'intérieur du pays le plus grand tremblement de terre que le Japon ait connu depuis longtemps, et sur le littoral un raz-de-marée absolument dévastateur, doit susciter en beaucoup d'esprits la question classique : si Dieu est tout-puissant et parfaitement bon, comment est-ce possible qu'il permette tant de souffrance des hommes ? La réponse classique n'est pas trop difficile en théorie, au moins quand on ne souffre pas trop soi-même ! -

Hans-Georg Lundahl a dit…

Tout d'abord, la souffrance est souvent un châtiment du péché. Le péché envoie les âmes en Enfer, alors que Dieu les a créées pour le Ciel. Si la souffrance sur terre va freiner le péché et aider les âmes à choisir le Ciel, alors Dieu, qui est certainement maître des plaques tectoniques, peut sans difficulté s'en servir pour châtier le péché. Les Japonais étaient donc spécialement pécheurs ? Notre Seigneur lui-même nous dit de ne pas poser cette question-là, mais plutôt de penser à nos propres péchés et de faire pénitence, « autrement vous périrez tous de façon semblable » (Lc.XIII, 4). Assurément il y a des Japonais qui se demandent en ce moment si après tout le but de la vie consiste à s'adonner au matérialisme et au confort qu'ils ont appris à l'Occident.

Hans-Georg Lundahl a dit…

Deuxièmement, la souffrance humaine peut bien être un avertissement qui détourne les hommes du mal et coupe leur orgueil. En ce moment tout l'Occident impie devrait se poser comme problème son propre matérialisme et sa prospérité. Car si depuis des années l'incidence des tremblements de terre et des autres désastres naturels augmente constamment dans le monde entier, n'est-ce pas que le Bon Dieu cherche à attirer notre attention, en espérant peut-être nous éviter la « pluie de feu » dont sa Mère nous a avertis à Akita (au Japon) en 1973? Mais actuellement n'est-il pas tout à fait probable que les Japonais tirent bien plus de profit de leur désastre que l'Occident lointain, parce que ce sont eux précisément qui souffrent ? Ces pays-là qui subissent dès maintenant un avant-goût du Châtiment suspendu au-dessus de toutes nos têtes, peuvent avoir même de la chance.

Troisièmement, Dieu peut utiliser la souffrance humaine pour mettre en valeur les vertus de ses serviteurs. Voilà ce qu'il a fait avec Job et avec les martyrs chrétiens de toutes les époques. Peut-être peu de Japonais ont-ils aujourd'hui la foi surnaturelle, mais s'ils s'humilient sous ce qu'ils sentent être la main puissante de Dieu, ils s'acquerront du mérite et ils rendront gloire à Dieu au moins sur le plan naturel. Déjà leur réaction exemplaire n'édifie-t-elle pas le monde entier ?

Hans-Georg Lundahl a dit…

Enfin il y a la réponse que Dieu lui-même donne à Job, qui vers la fin de son Livre dans l'Ancien Testament n'est toujours pas satisfait des explications de sa souffrance que lui-même ou sa famille ou ses amis ont pu trouver. Je condense et adapte les Chapitres 38 et 39 de son discours ! - « Où étais-tu, Job, lorsque j'ai posé les fondements de la terre ? C'est toi qui as tracé le dessein des plaques tectoniques ? Qui, dis-le-moi, retient normalement la mer dans ses limites, et ne permet pas qu'elle inonde la terre ? Penses-tu vraiment que je n'ai pas eu de bonnes raisons pour la laisser inonder le littoral nord-est du Japon ? » Et Job de se soumettre enfin ! Cette réponse le satisfait, et il reconnaît qu'il a eu tort de mettre en question la sagesse et la bonté de Dieu (Job Ch.42, 1-7).

Faisons nous-mêmes pénitence, laissons-nous avertir comme il faut par le désastre au Japon, espérons nous aussi rendre gloire à Dieu quand il sera notre tour de souffrir, et reconnaissons surtout que Dieu seul est Dieu !

Kyrie eleison.

Hans-Georg Lundahl a dit…

Mais je crois que l'Occident Chrétien a besoin des choses comme ceci (lien en anglais).

Hans-Georg Lundahl a dit…

Puisque Mgr Williamson vient de citer Luc XIII 4, pensons aussi à la France:

http://o-x.fr/htau

Hans-Georg Lundahl a dit…

Et là, je n'avais pas entendu de Soasig Chamaillard ...