lundi 23 octobre 2017

Ça vous gratte d'être édités à Éditions Sud, Série Noire?


Henrik Lange : Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer
https://www.amazon.fr/Comment-%C3%A9crire-polar-su%C3%A9dois-fatiguer/dp/2369902191


Je ne veux pas trop vous dévoiler de l'intrigue.

Si vous êtes instructeur d'équitation, si vous avez des filles dans votre école d'équitation, si une fille aime bien son cheval, SURTOUT ne faites pas tuer ce cheval. C'est une règle d'une assez élémentaire prudence.

Et si votre truc pour les polars suédois n'est pas Henning Mankell, mais Ture Sventon, ce truc est un peu moins adapté pour vous.

Tant pis, il amuse quand même! Et il vous fournit des résumés des polars suédois à peu près aussi lapidaires que celui-ci pour ce livre!/HGL

Highlands, Philippe Aymond


Il s'agit de deux tomes, mais on peut bien les lire d'un trait: Le portrait d'Amélia et Le survivant des eaux noires.

Je ne veux pas vous trop dévoiler de l'intrigue. Le mot machiavellique est à sa place, il tombe, et celui qui vient d'Italie n'est pas le pire. Il est d'ailleurs artiste. Après avoir sauvé Amélia, il décrit, sans connaître personne dedans, les brigands en dessinant leur chef.

Les oiseaux font rêver à un symbolisme pas juste à moitié : le paon se voit la première fois avant une session de portrait. La mouette à l'arrivée de "l'Italien" (qui ne l'est pas). L'aigle avant de présenter le chasseur.

Le soulèvement de Bonnie Prince Charlie prend place : le frère d'Amélia aurait, à différence de son père, la rejoindre. Il ne le peut pas.

Les péripéties de l'intrigue mènent à des situations suggestives des Hautes Terres : le blackmail n'est pas n'importe quel chantage, mais l'impôt soulevé par chantage de pillage par un brigand. Le laird a sa cour d'honneur, pas juste sa cour de justice publique. Les écossais sont largément presbytériens ("l'Italien" ne l'est pas). Les écossais indigènes des Hautes Terres sont superstitieux. Le fíle beag ou kilt n'a pas encore remplacé le breacan an fhíle (?). Les paysages vont bien avec l'aigle et la mouette, certaines choses importées avec le paon.

Et l'histoire se dessine avec un accent quasi Walter Scott (sauf que celui-ci aurait eu davantage de préjugés en faveur des presbytériens) jusqu'à une fin assez satisfaisant, dont je laisse la découverte à ceux qui, d'ici à une étagère de bandes dessinées, vont découvrir les deux tomes.

L'auteur l'est doublement, il est scénariste et dessinateur, et en plus un bloggueur:

philippeaymond.blogspot.com

Qu'il a auparavant dessiné pour VanHamme intéresse d'autres davantage que moi, pour moi, il est une connaissance plus sympathique lui-même!

Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
St Théodore, prêtre et martyr
23.X.2017

samedi 1 juillet 2017

Et de découvrir encore de l'évolutionnisme dans les BD ...


Frnk
http://www.dupuis.com/catalogue/UK/s/11504/frnk.html


Arrivé à une époque avant les voyelles et avant le feu, paraît-il. J'y reviens, peut-être./HGL

samedi 3 juin 2017

Je viens de lire Darwin, par Christian CLOT et Fabio BONO


Répliques Assorties : Formation de la terre (quora) · Croyez vous dans la théorie de l'évolution? (moi, non, quora) · gm b1 lou : Je viens de lire Darwin, par Christian CLOT et Fabio BONO · Correspondance de Hans Georg Lundahl : âge du monde avec Gabriel Audisio

Les deux tomes. Comme créationniste, je me sens obligé d'honneur de le faire - et la lecture était en soi très plaisante, CLOT & BONO ayant fait, artistiquement, bon boulot.

En général, mais avec des exceptions, il me semble que, sans vouloir dénaturer son matériel outre du reconnaissable, par rapport aux personnes originales et historiques, il fait exprès de rendre Darwin le plus proche possible à des sympas et rigolos Darwiniens de nos jours, et le créationniste à bord, le capitaine du Beagle, le moins sympa et le plus ... en jargon psychiatrique ... névrotique possible.

Ceci ne cache pas totalement que Darwin considère les Fuégiens comme assez bestiaux par rapport à leur manque de certaines bienséances de notre culture : il est donc un racialiste, juste un peu moins que le créationniste FitzRoy.

En ouvrant son article wikipédique, je trouve qu'il a au contraire davantage de mérites contre le racialisme:

Gouverneur général de Nouvelle-Zélande de 1843 à 1845, il essaye de protéger les Maoris de la vente illégale de leurs terres aux colons britanniques.


Il semble que lui et Darwin ont les deux publiés des récits sur le voyage du Beagle, et je ne sais pas sur lequel des deux s'est reposé le plus CLOT, idéalement bien-sûr sur les deux.

Venons alors aux points que je notais hier, après la lecture, ce qui comprend des réponses aux arguments insérés dans le récit:

  • Samuel Wilberforce, troisième fils de William Wilberforce (1759-1853), l'abolitionniste, devient par quelque malchance "Wiberforce".

  • Darwin considérait les tatous vivants et les tatous fossiles comme des espèces linnéennes différentes, d'accord. Mais il les considérait aussi comme des espèces créées différentes. La réponse est que les tatous avant et après le Déluge sont d'une même espèce créée, quoi que pas d'une même espèce linnéenne. D'où l'idée des "espèces qui n'ont pas survécu au Déluge" contrairement au récit de la Genèse. Et à la fin, l'espèce des tatous est la même chez les fossiles comme chez leur congénaires nains qui ont trouvé - un couple - de la place sur l'Arche.

  • La fixeté des espèces ne découle pas logiquement du fait que les tatous ont été créés séparément des lapins ou des hérissons - dont nous avons 25 (ou au moins 16, les autres n'ayant pas de hérisses) espèces uniquement linnéennes, sans doute descendues toutes d'un seul couple à l'Arche.

  • L'argument de Darwin pour l'immense âge du monde devient flou, et l'exemple est mal choisi. Les coraux qu'on a de nos jours sont de tailles que des créationnistes ont calculées compatibles avec le fait e tous grandir à partir du Déluge il y a "environ 4400 ans" (date de Kent Hovind) ou il y a 4974 ans (date de St. Jérôme pour le temps entre Déluge et naissance de Notre Seigneur étant 2957 ans, supposition que nous sommes en 2017 après Sa Naissance) ou il y a 5375 ans (par la chronologie de Syncellus) ou 5383 ans (selon la date liturgique des Églises byzantines) ou encore les fameux 4365 ans qui découleraient de la chronologie Ussher qui fit le calcul de même méthode plus tard que St Jérôme et Syncellus, mais basé sur une lecture masorétique des généalogies, pas celle de la LXX.

    Conclure de l'immensité des récifs de corail ces millions d'années relève d'un impressionnisme, pas des maths sérieuses.

  • Pour revenir aux personnes, Darwin est en effet devenu père. Il ne semble pas avoir été trop Mengele (malgré une blague dans la BD) pour que ses enfants aient enfants en leur tour. Son fils Sir George Howard Darwin a entre autres corrigé Galilée sur les Marées.

  • La postérité de Darwin, comme celle d'un frère de [non, celui-ci] "l'évêque" Wilberforce (avec un L, s v p!) comprend de nos jours des catholiques.

    Un père Wilberforce, hélas Novus Ordo, mais quand même, considérait il y a quelques années que si son célèbre ancêtre Wilberforce l'abolitionniste vivait de nos jours, il serait passionnément contre l'avortement.

    Et un homme dont le nom de famille n'est pas Darwin, mais qui descend de Charles Darwin quand même, vient d'avoir et d'ensuite me refuser un débat sur le créationnisme et le géocentrisme. Mais il a la grande mérite de s'opposer à la contraception ou à la mentalité contraceptive:

    "Because most philosophies that frown on reproduction don't survive."

    Les philosophies qui frognent sur la réproduction ont une tendance majoritaire de ne pas survivre.


Avec ceci, je pense pouvoir laisser les BD (il s'agit de deux volumes, comme dit) dans les mains de créationnistes, sans qu'ils s'égarent.

Hans Georg Lundahl
Évry
Veille de Pentécôte
3.VI.2017

PS, en découvrant que Christian Clot est explorateur, j'imagine qu'il vient de faire un peu de Darwin in later ego, surtout sur ce qui concerne The Beagle.

samedi 24 décembre 2016

Beowulf


Pour ceux qui savent un peu l'histoire. Beowulf est Geat, ses ennemis héréditaires sont des Suédois.

Ajourd'hui, cette guerre là, alludée en passant dans le poème, serait une guerre civile régionale, car les Geats aujourd'hui sont aussi des Suédois. Mes ancêtres étaient entre autres des Geats.

Donc, je ne peux pas être indifférent au fait que Casterman a publié Beowulf, par García et Rubín, traduit de l'espagnol.

Si vous hésitez encore pour un cadeau de Noël, et le récipient aime en quoi que ce soit les thèmes médiévaux, héroïques, et ainsi de suite, c'est le cadeau de l'année./HGL

jeudi 8 décembre 2016

Coffee Jikan ou Coffee Time


Il est par Tetsuya TOYODA, fut publié en 2009 par Kodansha Ltd, et la traduction française par Sébastien Ludmann est de 2014, Latitude. Il s'agit d'un recueil de nouvelles.

Et maintenant un example, je ne raconte pas tout:

Un détective rechigne à prendre un cas, car le client est mineur. Il s'avère que le cas lui touche suffisamment pour qu'il le prenne quand même. Et le cas résolu, on ne peut plus heureusement (surtout à partir d'un dicton anglais) il prend quand même un honoraire du client - en termes d'un cappucino.

Les autres histoires sont entre le très ludique, l'onirique (quelqu'un vient de prêter un chat de son ami Schrödinger), le tragicomique et touchant et le délabré (oui, il y en a une histoire comme ça aussi).

Surtout à ne pas manquer, et pour les radin lecteurs* de l'anglais, voici un site que propose le lecture, probablement avec l'accord de l'éditeur anglais:

Mangafox : Koohii Jikan
http://mangafox.me/manga/koohii_jikan/


Hans Georg Lundahl
BU de Nanterre
Fête de l'Immaculée Conception
de le Bienheureuse Vierge Marie
8.XII.2016

* Je voulais dire : pour les radins ou pauvres, lecteurs de l'anglais.