dimanche 20 juillet 2014

Un bon Belge n'oublie pas son Tintin

Muskar fut un roi sage qui vécut en paix avec ses voisins ...

Et lou ne semble pas du tout interessée. Plutôt genre soit "trop peu dormi" soit "voix du prof = puissant hypnotique".

... et le pays prospéra. Il mourut en 1168, pleuré de tous ses sujets. Son fils ainé lui succéda sur le trône, sous le nom de Muskar II. Plus faible que son père, il n'eut pas assez d'autorité pour maintenir l'ordre dans le pays, et bientôt, une période d'anarchie remplaça la prospérité.

Et la copine de lou de souffler - elle est gothique - "Ouaiiis! Vive l'Anarchie!"

Quelque chose me dit qu'un cours d'histoire normal en Belgique ne comporte pas les Muskar ni ces Ottokar là. Mais Julien Neel n'oblie pas sa dette à Hergé. Et notons, la ligne claire est définitivement là./HGL

Aucun commentaire: