mercredi 19 janvier 2011

Astérix et les Normands ... relu

Je l'ai eu lu en tant qu'enfant. Parmi les autres Astérix.

En tant que Normand (Suédois/Scanien, historiquement donc Danois) je l'ai relu hier.

Je ne vais pas analyser un chef d'oeuvre comme ça. Il est aussi trop connu déjà partout dans le monde pour avoir besoin d'une quelquonque présentation de ma part.

Deux petites remarques:
  • adorer Wotan et Donar/Odin et Thorr n'est pas certifié pour toute la Scandinavie pour cette époque là. Après la conquête des Gaules par César. C'est quand le petit royaume autour d'Upsale en Suède se voit rouler dans la farine par un homme appelé Odin (Wotan, donc) avec deux de ses proches Thorr et Frey (Donar, Fricco): selon Snorri Sturluson ils s'appelaient Æsir précisement parce que de provenance Asiatique. Et ils faisaient une carrière - sous Odin qui était leur chef - à peu près comme ÇA*.
  • Il est bel et bien vrai que l'aristocracie celte renvoyait ses fils les uns chez les autres pour une année ou quelques années d'apprentissage: mais ça se faisait pendant l'adolescence et c'était une procédure normale sans aucune prétention d'être une cure miracle pour les jeunes amollis. Je soupçonne fortement que l'intrigue centrale se voit inspiré par quelque coûtume beaucoup plus récente des juifs**, vue la nationalité de Goscinny. Ou encore peut-être New-Yorkaise**: il y a un certain allure des romans de Woodhouse, P G dans tout ça.


Hans-Georg Lundahl
G. Tillion/Trocadéro/Paris
19/I/2011

* http://www.asterix.com/edition/albums/le-devin.html
** L'un n'exclut pas forcément l'autre.

4 commentaires:

Hans-Georg Lundahl a dit…

Et qu'on me ne cite pas Trounadisse là-dessus!

Tistou n'avait pas 20 ans comme le guest star de cet album Astérix. En plus c'était son propre père qui s'en chargeait en somme.

(À ce propos: Maurice Druant - l'auteur - n'était point communiste. Il était gaulliste.)

Hans-Georg Lundahl a dit…

Goudurix ...

Hans-Georg Lundahl a dit…

Et Maurice Druon, et non Druant comme je venais d'écrire.

Hans-Georg Lundahl a dit…

Sur Voden/Odin:

Prologue de l'Edda Prosaïque, en traduction anglaise.

Il y a des doctes anglophones qui sont encore d'accord avec ça.