lundi 28 octobre 2013

Amanchu

Il y a des choses que la BD européenne n'essaie pas très souvent de faire, et le manga le fait déjà et le fait bien.

Je viens de lire volume 1 de la traduction française. L'ouverture avec la grandmère et la soupe de porc pourrait possiblement ouvrir un roman graphique par Pratt (genre Malto Cortese), pourvu que les gens qui en profitent soient des vieux soldats de fortune qui se prennent un repos bien mérité mais rare.

Il n'y en a rien. Celles qui en profitent sont deux filles adolescentes. Le lendemain elles vont au même lycée.

Elles partagent la passion pour la plongée.

Et voici le clou: le manga Amanchu est un roman sur ... la plongée. La différence entre combinaison sèche et combinaison humide est abordée quand les deux filles entrent au club de plongée sans y être autorisées.

La semaine prochaine c'est la pression d'air. Les bar, le volume d'air (par masse), comment l'équilibrer, comment ne pas éclater les poumons en montant, tout ça est abordé et il y a un tableau noir avec les bar marqués (pendant plus d'un image) et les bulles avec les explications pour les trois méthodes d'équilibrer la pression (avaler de la salive, bouger le machoire de droite à gauche, tenir le nez et ... zut, je dois vérifier: fermer la bouche et tenir le nez et souffler).

profondeurpression extérieurevolume d'air
0 m1 bar1
10 m2 bar1/2
20 m3 bar1/3
30 m4 bar1/4
40 m5 bar1/5


Et quand on déscend, pour ne pas être "aplati comme une crêpe", on prend de l'air. Quand on monte, on souffle pour n'en pas avoir trop de l'intérieur, comme dit. Mais d'une manière ou d'autre, le manga reste bien lisible tout en restant une pédagogie pour la plongée. J'imagine que l'auteur l'a fait aussi pour d'autres manga, il est très aquatique.

Moi? Non, je n'ai pas essayé. Avant d'essayer quoi que ce soit d'ici, demandez l'avis d'un vrai plongeur, et s'il trouve que cet article a bien capté, c'est que Kozue Amano n'en est pas juste un bon plongeur lui-même une bonne plongeuse elle-même*, mais aussi quelqu'un qui sait instruir tout en faisant le manga.

Hans-Georg Lundahl
Bpi, Georges Pompidou
St Jude Thaddée
28-X-2013

PS, c'est vrai qu'on apprend aussi l'importance d'une masque bien mise. On la met mal, on prend de l'eau. Comme avec la masque à gaz dans le militaire, on la met mal on peut prendre de lacrymogène ...

*Voir commentaire par un lecteur!

2 commentaires:

herolien a dit…

Kozue Amano est une dame, donc plongeuse ;)

Hans-Georg Lundahl a dit…

Merci!

Corrigé!